La médiation

Construire ensemble une solution

Dans une société où le droit et les conflits ont pris de plus en plus de place, le recours aux tribunaux s’est longtemps imposé comme la norme.
 Il aura fallu plus de deux millénaires, depuis que Platon la vantait dans ses Lois, pour redécouvrir les mérites de la médiation.

Pour faire face à l’inflation de procès de ces dernières années, les modes alternatifs de résolution des conflits (MARC, ou, en anglais, ADR : alternativ dispute resolution), prennent peu à peu leur essor. Déjà solidement ancrée dans le monde anglo-saxon, la médiation occupe une place de choix dans la gestion et la résolution des conflits de toutes natures.

Les principes de base de toute médiation sont les suivants :

  • Un processus extrajudiciaire destiné à résoudre les conflits de toutes sortes.
  • Une démarche libre et volontaire avec l'aide d'un médiateur professionnel neutre.
  • Une recherche de solutions équitables, réalistes et acceptables par toutes les personnes concernées.

Dans quels conflits et domaines la médiation peut-elle vous aider ?

  • Voisinage, propriété et copropriété, gérance, construction.

La médiation de voisinage permet d'interrompre l'escalade de relations d'animosité qui peuvent détériorer la qualité de la vie. Le rétablissement de la communication ou la prise de conscience des difficultés ressenties par les parties amènent celles-ci à consentir à un effort afin de tendre à une cohabitation tolérante. La médiation offre, dans les relations de voisinage, un espace neutre de discussion, propice à la communication entre les parties.

  • Famille : couple, inter-générations, successions.

La médiation familiale porte sur tous types de litiges concernant les relations familiales au sens large (séparations, divorces, successions, régimes matrimoniaux).

 Dans le cadre de litiges survenant au sein du couple (séparation, divorce), la médiation permet avant tout de restaurer la communication entre les époux afin qu’ils trouvent des accords sur l’avenir de leur famille, sauvegardant les intérêts des enfants, les intérêts personnels et les intérêts financiers.

Dans le cadre de succession et de liquidation de régimes matrimoniaux, la médiation instaure un espace de dialogue aboutissant à l’expression de sentiments et à la création de nouveaux liens permettant de concrétiser une répartition ou un partage acceptable pour tous.

  • Activités professionnelles et commerciales.

L’intérêt de la médiation en entreprise est qu’elle favorise un bon climat relationnel, ainsi que des conditions de travail optimales participant au bon développement de l’entreprise.

Pour les cas de litiges dans le domaine commercial, la médiation  permet aux parties de trouver des solutions tenant compte des divers aspects de leurs relations (commercial, financier, économique, juridique, personnel), tout en les préservant.

  • Affaires pénales.

La médiation pénale a pour but de reconnaître le dommage affectif et matériel subi par la victime, de faire prendre conscience à l’auteur de l’infraction de la portée de l’acte qu’il a commis, de mettre un terme au trouble résultant de l’infraction et de trouver des solutions pour réparer le dommage subi.

  • Formation et enseignement.

Dans le domaine de la formation et de l'enseignement, la médiation apporte des outils en matière de prévention de comportements à risque et d'éducation à la paix sociale; elle développe les qualités humaines de communication, de psychologie, d’intuition, de maîtrise de soi, d’empathie.